Actualités

le 31 mars 2019

GP de Bahreïn - Pierre marque ses premiers points à Bahreïn

Pierre Gasly a conclu son deuxième Grand Prix sous les couleurs d’Aston Martin Red Bull Racing avec les points de la 8e place. Sur le circuit de Sakhir, le jeune Français a effectué une belle remontée depuis la 13e place sur la grille de départ pour ouvrir son score au championnat.

Après les difficultés rencontrées à Melbourne deux semaines plus tôt, Pierre ne savait pas sur quel pied danser en arrivant sur le théâtre de ses exploits de l’an passé où il avait offert à Toro Rosso une éblouissante 4e place. A Sakhir, les facteurs clefs sont la traction et la gestion des pneus arrière, deux des caractéristiques perfectibles de la RB15.

Les craintes de Pierre se sont vérifiées lors des essais libres où les pneus tendres ne lui ont pas permis de tirer la quintessence de son matériel. De plus, habituellement soumis à un régime anticyclonique, le royaume de Bahreïn a essuyé plusieurs averses nocturnes qui ont lessivé le circuit de Sakhir et ont rajouté une couche d’incertitude avant les qualifications. Ces dernières n’ont pas été plus clémentes avec la RB15 et, avec un plateau 2019 où le moindre centième compte, Pierre n’a pu accéder à la Q3 pour 55 millièmes de seconde.

Le matin du Grand Prix de Bahreïn, le vent s’est levé sur Sakhir, amplifiant l’instabilité de la monoplace frappée du taureau rouge. Au départ, Pierre a gagné une place et a rapidement tapé à la porte du top 10 avant de souffrir de la dégradation de ses pneus dès le 10e tour.

Bouclé en 5,6 secondes, son pit stop lui a fait perdre une poignée de secondes précieuses que Pierre a dû rattraper en piste. Chaussée de pneus medium, la RB15 était plus docile et efficace et Pierre a ainsi pu remonter à la 8e place en signant au passage le 8e meilleur tour en course devant son équipier Max Verstappen. Alors qu’il s’apprêtait à attaquer le tandem Norris/Räikkönen, la voiture de sécurité a brisé son élan et amputé la course de ses deux derniers tours.

"Ce n’est pas le résultat que l’on espérait. L’auto est difficile à piloter avec un train arrière instable et imprévisible qui ne facilite pas la remise des gaz en sortie de virage. Mais il y a du positif à retirer : mes premiers points, ma remontée dans les roues du 6e et la motivation de l’équipe. La voiture est encore jeune, elle évolue sans cesse et nous allons tout faire pour pouvoir exploiter 100% de son potentiel le plus rapidement possible. Les essais de Bahreïn tombent à pic !"

RésuLTATS

FP1 :
6. Pierre Gasly (Red Bull Racing) 1:31.815

FP2 :
12. Pierre Gasly (Red Bull Racing) 1:30.429

FP3 :
12. Pierre Gasly (Red Bull Racing) 1:31.392

Qualifications :
13. Pierre Gasly (Red Bull Racing) 1:29.526

Course :
8. Pierre Gasly (Red Bull Racing) +58.094

Championnat :
10. Pierre Gasly 4