Actualités

le 14 juillet 2019

Pierre au pied du podium à Silverstone

Constamment aux avant-postes à Silverstone, Pierre égalise sa meilleure qualification de la saison et signe son meilleur résultat en course en ratant le podium d’un souffle.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne marque un tournant dans la saison de Pierre et un nouveau départ en 2019. Le travail des dernières semaines effectué main dans la main avec Aston Martin Red Bull Racing a porté ses fruits et Pierre a immédiatement eu un excellent feeling au volant de la RB15 sur l’un des juges de paix de la saison, le légendaire et complexe circuit de Silverstone.

Détenteur du meilleur temps de la première séance d’essais libres, Pierre a bâti une relation de confiance avec sa monoplace et a enchaîné les bonnes performances en haussant progressivement le rythme. Il a franchi les différentes étapes des qualifications pour signer un excellent tour en Q3 qui l’a positionné au 5e rang devant la Ferrari de Sebastian Vettel. Grâce à ses pneus tendres, l’Allemand l’a dépassé en début de course, mais Pierre a repris son bien avant d’être le premier d’un top 6 resserré à s’arrêter aux stands au 12e tour, peu de temps avant un évènement imprévu…

« J’ai beaucoup travaillé avec l’équipe pour savoir comment progresser dans tous les domaines. A Silverstone, c’était agréable de voir que le travail a porté ses fruits car, dès la première séance d’essais libres, je me suis senti à l’aise. Tout s’est bien enchaîné y compris en qualifications où je fais un bon 5e temps devant une Ferrari, en pneus medium, ce qui nous a laissé plus de liberté pour la stratégie. En course, j’ai tout de suite trouvé un bon rythme, j’ai dépassé Vettel et je me suis arrêté pour changer de pneus. »

Mais au 20e tour, la voiture de sécurité est entrée en piste. Pierre ayant déjà chaussé ses pneus durs, il n’a pas observé de pit stop contrairement à la majorité de ses rivaux. Alors en 4e position, peu après le re-start, il a livré une belle bataille contre la Ferrari de Charles Leclerc. Avec des pneus moins frais, il a cédé mais n’a jamais perdu le contact avec le Monégasque. Quand Verstappen a été percuté par Vettel, Pierre est monté à la 4e place et a terminé au pied du podium.

« Il est toujours difficile de juger la stratégie de chacun lorsque la voiture de sécurité est déployée et il y a toujours une chance qu’un pilote ou l’autre fasse un pit stop gratuit, ce que certains ont fait. Mais sur le moment c’était judicieux !  Du coup Vettel s‘est retrouvé devant moi et Leclerc et Max ont chaussé des pneus neufs alors que je devais amener mes pneus usés au bout. Ce fut une course excitante, avec une belle bagarre contre Charles et au final je termine à 4 secondes du podium. On en veut toujours plus, mais c’est un grand pas en avant effectué et je continuerai de travailler pour poursuivre dans cette voie et faire aussi bien, sinon mieux, à Hockenheim. »

Résultats

FP1 : 1er, 1:27.173, 25 tours.

FP2 : 5e, 1:27.249, 31 tours.

FP3 : 4e, 1:26.118, 15 tours.

Qualifications : 5e, 1:25.590

Course : 4e, 12 points.

Un pit stop effectué en 1.91 seconde.

1er-12e tour : pneus medium.

13e-52e tour : pneus durs.

Championnat : 6e, 55 points