Actualités

le 24 septembre 2019

Pierre brille dans la nuit de Singapour

Pour son 3e Grand Prix de l’année sous les couleurs Toro Rosso, Pierre a livré une prestation parfaite et marqué les points de la 8e place.

Singapour est un défi unique au calendrier du championnat du monde de Formule 1. La chaleur et l’humidité extrême rendent l’évènement épuisant pour les pilotes et leurs monoplaces et les 23 virages du circuit Marina Bay imposent plus de 4.500 changements de vitesse lors de la course. La durée du pit stop, supérieure à 31 secondes, est également un record dans la saison et ne pardonne pas les erreurs stratégiques. La préparation de la course est donc particulièrement importante à Singapour où la voiture de sécurité a toujours interrompu le GP sur un tracé où les dépassements sont risqués et où il est facile de faire une erreur. Sur sa lancée de Monza, Pierre a effectué de bons essais libres et a passé la Q1 en signant le 9e meilleur temps avant de s’emparer du 13e chrono de la Q2 transformé en 11e place sur la grille après les pénalités de Ricciardo et Pérez.

« Nous savions que la bagarre derrière les écuries de pointe serait très serrée. Nous n’avons raté la Q3 que pour un dixième de seconde par rapport à la Renault d’Hülkenberg. C’est donc un peu frustrant, mais l’aspect positif est que nous avons tiré le maximum de notre package. En partant 12e, nous avons pu choisir avec quels pneus prendre le départ de la course et réfléchir à une stratégie originale pour tenter de se démarquer des autres et être en mesure de profiter de toutes les occasions. Notre stratégie était agressive et pour fonctionner il fallait que je fasse une course propre, sans erreur ni ennui ».

Pierre est entré dans le top 10 dès le 1er tour de course et a intelligemment patienté derrière certains rivaux pour les dépasser à la faveur de leur arrêt aux stands. Il est ainsi remonté jusqu’à la 2e place avant de changer de pneus à mi-course. Revenu en piste en 16e position, il a signé le 2emeilleur tour des pilotes ayant chaussé les pneus Medium et a repris sa marche en avant qui l’a mené jusqu’à la 8e place finale, derrière les 3 écuries de pointe et la McLaren de Norris, et devant Hülkenberg.

« J’ai adoré la course, surtout la dernière partie lorsque j’ai attaqué et dépassé plusieurs voitures pour aller chercher la 8e place ! La première moitié s’est bien déroulée, l’auto était rapide et agile dans les changements de direction et c’était très cool de rouler en 2e position ! Malheureusement, quand la voiture de sécurité est entrée en piste, j’ai perdu quatre places.

J’ai jeté toutes mes forces dans la bataille pour dépasser Kimi puis Magnussen et Stroll. La course était difficile, mais l’équipe a très bien géré la stratégie, le pit stop et ça fait beaucoup de bien de la récompenser avec ces 4 points qui sont précieux pour le championnat car c’est très serré en milieu de tableau ! Chaque week-end est meilleur que le précédent, il faut poursuivre cette progression lors des prochaines courses pour obtenir les meilleurs résultats possibles dans l’optique du championnat ».

 

RESULTATS

FP1 : 10e, 1:42.377, 24 tours.

FP2 : 10e, 1:40.637, 32 tours.

FP3 : 12e, 1:40.339, 15 tours.

Qualifications : 12e, 1:38.694 – 11e sur la grille.

Course : 8e, 4 points.

1 pit stop pour un total de 32.482 secondes dans les stands.

1er-32e tour : pneus Tendres

33e-61e tour : pneus Medium

Championnat : 6e, 69 points