Actualités

le 01 septembre 2019

Pierre dédie ses points à Anthoine Hubert

Le retour de Pierre au sein de la Scuderia Toro Rosso, le week-end dernier en Belgique, s’est déroulé dans le contexte douloureux du décès d’Anthoine Hubert. Arrivé en 9e position à Spa-Francorchamps, Pierre dédie ses 2 points à Anthoine.

Après la pause estivale, Pierre était de retour au volant d’une Formule 1 le week-end dernier pour le Grand Prix de Belgique. En plus de la nature du circuit de Spa-Francorchamps qui est l’un des plus complexes de la saison, le rendez-vous belge imposait à Pierre un défi particulièrement délicat. Il retrouvait en effet l’écurie de ses débuts en F1, la Scuderia Toro Rosso, et devait tout réapprendre sur le tas : comportement d’une voiture qu’il n’avait jamais pilotée, procédures, position de conduite, pédalier, volant, etc. Pierre a admirablement relevé ce défi en progressant tout au long du week-end et en se positionnant au 10e rang à l’issue des essais libres. En qualifications, il a effectué une première tentative solide et pensait pouvoir franchir la Q1 aisément lorsque les drapeaux rouges l’ont coupé dans son élan.

 « Je ne connaissais pas l’auto ni l’équipe d’ingénieurs et j’avais énormément de choses à apprendre même si je connais la Scuderia Toro Rosso. C’était une vraie rentrée des classes ! Mais l’équipe avait préparé un excellent planning et j’ai rapidement progressé, tour après tour. Je me sentais de plus en plus à l’aise avec le comportement de l’auto et l’exploitation des pneus et j’étais optimiste après mon premier tour de Q1. Malgré ma 16e place et la 19e de Daniil, nous savions que nous avions le potentiel pour aller chercher des points ».

La terrible nouvelle du décès d’Anthoine Hubert est tombée peu après les qualifications. Le défi de Spa a pris une dimension humaine à laquelle personne n’était préparé. Pierre s’est battu en course avec la volonté de marquer des points qu’il pourrait dédier à son ami.

 « J’ai pris le départ pour Anthoine, pour honorer sa mémoire et pour délivrer la meilleure performance possible pour lui. Le premier relais était très bon, l’auto était efficace et j’étais rapide. Je suis entré dans les points assez rapidement, mais je savais que le plus dur restait à faire car nous avions choisi de faire un premier relais court. Après le pit stop, je devais tenir 30 tours avec des pneus plus durs et plus usés que mes adversaires. J’ai livré de belles batailles, je me suis défendu et j’ai attaqué et je suis fier d’inscrire ses deux points, de les offrir à Toro Rosso et de les dédier à mon ami Anthoine. La page est difficile à tourner, mais j’ai trouvé que l’auto avait du potentiel et j’ai hâte de pouvoir l’exploiter au maximum lors des prochaines courses ».

Résultats

FP1 : 18e, 1:47.968, 26 tours.

FP2 : 17e, 1:46.374, 28 tours.

FP3 : 10e, 1:45.752, 15 tours.

Qualifications : 16e, 1:46.435

Course : 9e, 1 points.

1 pit stop pour un total de 22.772 secondes

dans les stands.

1er-13e tour : pneus Tendres

14e-44e tour : pneus Medium

Championnat : 6e, 65 points