Actualités

le 10 septembre 2019

Un incident prive Pierre d’un top 10

Parti du fond de la grille du Grand Prix d’Italie pour avoir changé de moteur, Pierre était en route pour marquer des points lorsqu’un incident l’en a privé.

A Monza, Pierre a poursuivi son apprentissage de la Toro Rosso STR14 et de son nouvel environnement de travail avec rapidité et efficacité.

Sur le papier, le tracé spécifique de l’Autodromo Nazionale di Monza, connu comme le temple de la vitesse, n’est pas le circuit le plus flatteur pour la monoplace de Pierre. En effet, il fait la part belle aux vitesses de pointe et à la puissance des moteurs qui sont à près de 80% du temps à pleine charge sur un tour. La météo changeante a également été un facteur clef lors de la première journée avec une séance sèche et une humide.

Mais l’excellent travail de Toro Rosso et de Pierre leur ont permis de bien préparer le Grand Prix et de signer des temps probants avec une 10e et 7eplace à l’issue du vendredi. Pierre devant s’élancer du fond de la grille pour un changement de moteur prévu de longue date, les qualifications étaient de moindre importance mais Pierre a facilement passé la Q1. 

 

« L’équipe prépare très bien l’auto pour moi et je me sens de plus en plus à l’aise. Cela nous a permis de faire beaucoup de tours et de travailler sur piste sèche et humide ce qui était une première pour moi avec la STR14. Le 7e meilleur temps du vendredi et le 9e de Q1 reflètent l’excellent travail collectif. Notre rythme de course était également très bon. Bien qu’en partant de loin, j’avais donc pour objectif réaliste de marquer quelques points pour l’équipe et pour mon ami Anthoine en hommage duquel j’avais un casque reprenant son design ».

 

Pierre a pris un bon départ et pointait à la 13e place au 2e tour, confirmant ainsi son ambition de rentrer dans le top 10. Hélas, il a été la victime innocente d’un incident entre Vettel et Stroll et, malgré un bon pit stop, deux relais remarquables et le 3e meilleur temps au tour des pilotes ayant chaussé des pneus tendres, Pierre a manqué les points d’un rien.

 

« En partant 17e, je savais qu’une course difficile m’attendait. Mais j’y ai pris beaucoup de plaisir ! L’auto était très efficace et j’ai pu exploiter son potentiel et ses pneus dès les premiers tours. 


J’ai gagné 4 places très rapidement et j’avais bon espoir de pouvoir me battre pour des points. Mais au 6e tour, j’ai vu Stroll en travers à la sortie d’Ascari en train de revenir sur la piste ! 

Pour l’éviter, je n’avais pas d’autre choix que de traverser un bac à graviers. Ça m’a fait perdre des places, beaucoup de temps et encrassé mes pneus.

C’est frustrant car au final on rate la 9e place pour 3 secondes !

Mais il faut retenir le positif : nous sommes de plus en plus performants et nous avions le potentiel pour faire une remontée spectaculaire et marquer des points en partant depuis la 17e place ».

 

RESULTATS

FP1 : 10e, 1:30.695, 26 tours.

FP2 : 7e, 1:22.124, 42 tours.

FP3 : 15e, 1:21.073, 22 tours.

Qualifications : 15e, 1:21.125 – 17e sur la grille.

Course : 11e

1 pit stop pour un total de 24.363 secondes

dans les stands.

1er-28e tour : pneus  Medium

29e-52e tour : pneus Tendres

Championnat : 6e, 65 points